lundi 4 octobre 2021

Smoothie au concombre, menthe et citron

Ben voilà tout est dit : un concombre, bio de préférence pour pouvoir garder la peau où sont plus concentrés les minéraux et vitamines (potassium, vitamines B, C, E et provitamine A), un ou deux citrons suivant la quantité de jus fournie et de la menthe à volonté.

Nul besoin de dessaler le concombre comme on le fait traditionnellement, il suffit d'enlever les graines qui sont les seules responsables des petits reflux gastriques. Ajouter le jus de citron et la menthe. Passer au blender option smoothie. La prochaine fois, je le ferai à une vitesse encore plus élevée : la menthe nécessite d'être broyée très finement sinon la texture est légèrement rêche.

C'est bien sûr très bon, il faut quand même aimer le goût du concombre. Ce mélange a la réputation d'être bon pour maigrir, pour le cholestérol, le transit intestinal et aurait des vertus diurétiques et calmantes. 






vendredi 24 septembre 2021

C'est reparti !

 J'ai repris l'entraînement, je suis à fond. Blague à part, petit restau, grand soleil, ciel bleu et dégagé, température agréable, pas de vent, les odeurs de l'automne, j'ai rarement été aussi bien sur mon vélo.



mercredi 22 septembre 2021

Retour des balades à vélo

Bon, on a surtout repris la pause café ici en terrasse du bar super sympa du port de Toulouse. Eh oui ! Il y a un port dans Toulouse : le Port Saint-Sauveur, le long du Canal du Midi !



dimanche 12 septembre 2021

Les oignons mauves du jardin

 Voici ma belle récolte de cette année, un beau saladier, rien d'exceptionnel. 

Habituellement je les garde dans une cagette à l'abri de la lumière mais ils finissent toujours par germer ou pourrir. Cette année je vais faire différemment : je les ai coupés et je vais les congeler directement, je pense que ce sera ainsi à la fois plus pratique et plus efficace dans le temps.



samedi 4 septembre 2021

Le héron au long bec emmanché d'un long cou

Au cours d'une de mes pérégrinations à vélo dans un pays imaginaire et lointain fait de sérénité et de calme me permettant de survivre dans ce monde de fous.



Tomates à la Ladyhopper

 Et voici mes tomates et oignons préparés par Ladyhopper. Jolie photo, ça fait un peu japonais.



dimanche 29 août 2021

Tomates aux fromages et Salmorejo

 Cet été, j'aurais visité toutes les recettes permettant de manger des tomates sans se lasser.

Après les classiques tomates au comté et reblochon cuites au four voici une petite nouvelle que m'a suggérée mon ami Jesus : le salmorejo. Il s'agit d'une soupe froide traditionnelle andalouse. Quelques tomates, des biscottes, une gousse d'ail, un peu d'huile et de vinaigre balsamique, sel et poivre. Il faut peler les tomates et pour que la soupe soit bien onctueuse les passer au blender en mode soupe avec tout le reste sauf l'ail écrasé que j'ai rajouté après. A manger très frais avec des œufs durs écrasés à la fourchette, des copeaux de jambon cru et du basilic du jardin. Un régal ! C'est vraiment délicieux.


mardi 17 août 2021

Des tomates, toujours des tomates

 La récolte de cette année dépasse l'entendement. Il n'a vraiment pas fait beau cette année, je n'ai quasiment jamais eu besoin d'arroser. Résultat de superbes tomates, énormes. Je fais des coulis très concentrés, un eu comme du Ketchup mais en mieux bien sûr, il reste sur les pieds encore plein d'autres tomates à venir, il faut que j'économise les bocaux.

L'an dernier j'avais eu de nombreuses tomates dont le "cul" était mangé par un parasite ou un insecte, je ne sais pas trop. Cette année rien et, de plus, la chair est ferme et extraordinairement savoureuse. Cela provient peut-être du fait que sur des conseils trouvés sur Internet, j'ai systématiquement coupé les feuilles basses dont j'avais lu que c'était par le contact avec le sol que les maladies remontaient sur le pied. Je réessaierai l'année prochaine, on verra bien. 




Veau Marengo

Félix et moi-même sommes férus d'histoire et de fervents adorateurs de Napoléon, nous suivons quasiment tous les jours des vidéos historiques que l'on trouve sur des chaînes YouTube telles que La Petite Histoire de Christopher Lannes sur TV Libertés ou Batailles de France par exemple.

C'est au détour d'une de ces vidéos que nous nous sommes intéressés au "Veau Marengo" qui eut l'heur de plaire à Bonaparte juste après la bataille à Marengo dans le Piémont dont la recette improvisée sur place prit le nom.

Il n'en fallait pas plus pour que je tente l'aventure.

Dans une cocotte en fonte, faire revenir le veau coupé en dés avec des oignons et de l'huile, ajouter une cuillère de farine, remuer, puis verser du vin blanc. Ajouter de belles tomates sans la peau et des carottes coupées en rondelle, sel, poivre, herbes de Provence. Laisser mijoter à feu doux couvert une heure et demie. Cinq minutes avant la fin, faire revenir des champignons coupés en deux dans une poêle avec du beurre. Une fois prêts, les verser avec le reste de la préparation. Manger accompagné de pommes de terre à la vapeur et bien sûr une bonne bouteille de vin rouge.

Et surtout ne pas oublier "Vive l'Empereur !" avant de déguster.




vendredi 30 juillet 2021

Récolte de tomates !

Cette année la récolte est impressionnante, j'ai acheté une vingtaine de pieds à l'Arche en pays Toulousain. Il y avait une dizaine de variétés et voici ce que ça a donné...

Aussitôt transformé en salades, pizza, et coulis. Mais il en reste encore plein. J'ai gardé quelques graines, on ne sait jamais, l'an dernier au moment du premier confinement, j'ai été content d'en avoir quelques unes...









jeudi 20 mai 2021

C'est le printemps, fleurs d'arum et première terrasse

 Cela fait plus d'un mois qu'elles sont là, ces fleurs d'arum sont toujours pimpantes. Et comme elles sont situées de l'autre côté, inaccessible, de ce petit ruisseau, personne n'a pu les cueillir pour faire je ne sais quel bouquet éphémère. Tant mieux. Aujourd'hui, je me suis décidé à leur tirer le portrait.



Cet endroit n'a de valeur que pour moi et le club de pétanque du coin, mais c'est là que j'ai mangé très régulièrement cet hiver les plats à emporter que je prenais au petit restaurant "Chez les filles" à Daux. Quelquefois, entre la pluie, le froid et le vent, je me gelais vraiment mais j'ai découvert que j'adorais ça...


Mais aujourd'hui l'ambiance est différente : premier café en terrasse ! Ca commençait à manquer. Je crois que je n'ai jamais été quelqu'un de compliqué mais cet épisode m'incite à apprécier encore plus les plaisirs les plus simples. 



vendredi 16 avril 2021

Plateau de Daux

 Temps un peu frais mais très ensoleillé, le printemps n'est pas encore vraiment là mais tout est prêt.



jeudi 8 avril 2021

Plantation d'arbres sur le bord du canal de la Garonne

 Grand beau temps, il faut en profiter. J'ai donc refait ma boucle de 48 km direction Saint Jory et j'ai remarqué que plein de petits arbres avaient été plantés tout au long du canal. Bon, ils ont l'air mal en point, toutes les feuilles sont sèches. Heureusement j'ai vu quelques bourgeons qui perçaient, j'espère que ça va bien se passer. A suivre. Toujours agréable d'avoir un peu d'ombre en plein été.

Et, revenant par Seilh, j'ai vu un cycliste qui sortait d'un chemin que je ne connaissais pas. Ni une ni deux, je l'ai emprunté et, surprise, j'ai découvert un passage charmant avec un beau petit lac qui conduit à la passerelle. Bon, il y a une partie non goudronnée, ça s'adresse aux VTC et VTT uniquement. Je crois bien que je vais définitivement adopter ce passage qui, en plus d'être joli, permet d'éviter un petit bout de circulation.





mercredi 17 février 2021

La saucisse de Toulouse !

 La semaine dernière j'avais déjà goûté le sandwich au magret de canard et au foie gras poêlé, quand on fait presque 50 km de vélo on a le droit ! Mais après les avoir vues mijoter en vitrine, je rêvais d'essayer ce samedi le sandwich à la saucisse de Toulouse et aux oignons. Voilà, c'est chose faite. 

La restauration à emporter me fait décidément découvrir de nouvelles saveurs, je ne fais plus bêtement du vélo, je vais quelque part pour me régaler. Et en plus je suis solidaire. C'est à La réserve, 8 rue Jean Suau à Toulouse bien sûr.





lundi 11 janvier 2021

Purge du canal latéral de la Garonne

 Hier j'ai fait une grande boucle, 67 km, Toulouse, Saint Jory, Ondes, Grenade, Merville, Aussonne et retour... Voici l'allure du canal latéral à la hauteur de l'écluse d'Espinasse. C'est toujours surprenant.

Aujourd'hui j'ai refait la boucle inverse en plus court, seulement 47 km, mais le froid était si intense que de la glace s'est formée à l'intérieur de ma gourde ! Cela ne m'était encore jamais arrivé même quand je faisais du vélo en plein hiver dans le Vercors. J'ai quand même mangé dehors, je sais c'est bizarre mais j'adore ça. 😜





samedi 2 janvier 2021

Le parcours en rond du parc Andromède à Blagnac

C'est au printemps le rendez-vous des amoureux et à cette saison, quand il y a beaucoup d'eau, celui des canards. C'est une pure merveille. 

Attention quand même à vélo que ce soit bien sec et s'il a gelé il vaut mieux s'abstenir d'en faire le tour.



Mais récemment des ??? , je ne trouve pas de qualificatif, ont eu la brillante idée de faire brûler précisément ici un engin à moteur, sans doute volé. Pfff...

vendredi 1 janvier 2021

Nouvelle statue de James Colomina à Toulouse

J'avais lu je ne sais plus où que le sculpteur toulousains James Colomina avait encore sévi à Toulouse avec une nouvelle statue rouge dans le style qui le caractérise.

En ce premier de l'an j'avais décidé de faire une belle boucle Toulouse - Saint Jory, 45 km, et je suis donc passé place de Belfort où se trouve sa dernière œuvre. La voici :




Mes nouvelles sacoches Vaude

 Ces derniers temps je suis sorti quasiment tous les jours pour faire une balade d'environ 35 km quel que soit le temps.

 Je me motivais en allant chercher ma pitance quotidienne à Daux au bar restaurant "Chez les filles" qui comme de nombreux restaurateurs s'est adapté et propose la vente à emporter. 

Mais le mois de décembre étant ce qu'il est, j'ai mis à rude épreuve tous mes équipements de pluie !

J'ai pu ainsi mesurer que l'étanchéité de mes vieilles sacoches était toute relative. 

Je me suis donc offert une paire de sacoche Vaude, 48 litres de contenance totale pour l'ensemble. Bon, la couleur jaune ça fait un peu postier mais on me verra de loin. Tant qu'on ne me demande pas si j'ai du courrier...