dimanche 30 octobre 2011

On dirait un vrai !!!



Il est pas beau mon fils ?

Bon, la photo est de mauvaise qualité, je l'ai scannée à partir d'une photo papier prise pendant "l'épreuve" sur les bords de la Garonne...

samedi 24 septembre 2011

Una Revolución Tecnológica

Je ne pouvais pas passer sous silence l’avènement de cette découverte technologique sans précédent :

dimanche 10 juillet 2011

dimanche 26 juin 2011

Les yeux noirs, musique Tsigane, par Adam et Félix

Accompagnés au piano par Hélène, leur professeur,



Sous un autre angle,



Petit détail, bien qu'ils avaient étudié ce morceau depuis quelques temps déjà chacun de leur coté, la priorité avait été donnée à l'examen de musique. Bref, ils ne l'ont joué pour la première fois ensemble et avec Hélène que le samedi précédent le concert. Ils se sont débrouillés tous les deux pour répéter les 3 jours suivants autant que possible, c'est à dire entre deux courses-poursuites dans le jardin... et voilà le résultat, bluffant ! dixit Hélène.

Pour ma part, je ne me lasse pas de les réécouter.

jeudi 16 juin 2011

Examen pour Adam et Félix

Accompagnés par leur professeur, Hélène, au piano.

Pour commencer "Le clown" de Kabalevsky :




Puis le 1er mouvement du concerto n° 5 de Seitz :




Un GRAND bravo à tous les deux !

samedi 21 mai 2011

Envoi de photo par MMS sur mon blog


Premier essai réussi, c'est Félix qui s'y colle : je prends une photo avec mon téléphone mobile et hop! elle apparaît dans les 10 secondes sur mon blog ! Incredible, isn't it ?

vendredi 13 mai 2011

Toujours à La Somone au Sénégal


Notre chambre, on va passer un excellent séjour.


Sur le toits les lézards montent la garde.


Et dans les arbres il y a des oiseaux aux couleurs improbables.


Entraînement de ping-pong intensif. Tout va bien.


Mais voilà, au petit déjeuner le lendemain matin, je m'étale de tout mon long en arrière sur le crâne.
Ça saigne beaucoup, Félix et Claire ont eu très peur. Moi, j'étais presque inconscient, bien sonné.
4 ou 5 points de suture, j'évite de justesse l'hôpital.


Sur la route pour aller au village voisin, Saly, il y a des zébus. Là je consulte un médecin sénégalais, très bien, qui me rassure : mon petit bobo ne nécessite qu'un peu de repos, ça tombe bien, et pas de soleil, ça c'est moins bien et pas de piscine, ça c'est pas bien du tout.


Il y a même une boutique Orange à Saly. Incroyable !


Retour au club. Ambiance de l'Afrique! Il faut danser.


Et pas moyen d'y échapper.


Moi, j'ai quand même un peu mal à la tête, forcément, et je reste sur mon fauteuil à l'ombre. Claire est inquiète.


J'en profite pour me faire dorloter.